On a tiré les rois au Club de l’Amitié

Comme tous les jeudis au Club de l’Amitié, l’après-midi commence à 14 heures par des parties de cartes. Cependant, ce jeudi 12 janvier était un peu spécial...

Vers 17 heures, après l’arrivée de notre maire, Mickaël Miomandre, les membres du club présents ont fêté l’épiphanie. Une fois les galettes préparées par la boulangerie La Fidésienne découpées, et comme le veut la tradition, les parts ont été distribuées aux personnes présentes et une reine a été élue... Malgré deux galettes, c’est Yvette Brossat qui a été désignée, seule, reine d’un jour. La deuxième fève se trouvant dans la “part du pauvre”...
Après le couronnement Maxime Barrieu a offert le verre de l’amitié, fêtant par la même occasion son anniversaire.

JPEG - 1.1 Mo
La future reine au premier plan
JPEG - 951 ko
Une petite chanson ?
JPEG - 1 Mo
Le couronnement a eu lieu...
JPEG - 978 ko
Bon anniversaire Maxime

Un peu d’histoire


Origine de l’épiphanie
Dans les premières communautés chrétiennes d’Orient, au IVe siècle, on commence à associer cette fête à la période suivant la naissance de Jésus.
Cette fête célèbre la visite et l’adoration de l’enfant Jésus par les « mages », relatée dans l’Évangile selon Saint Mathieu. Bien que la Bible ne donne pas leur nombre et ne parle que de « savants venus d’Orient », la tradition a fait qu’ils sont habituellement appelés les trois Rois mages et sont nommés respectivement : Gaspard, Melchior et Balthazar, noms dont les initiales reprennent celles de la bénédiction : « Christus Mansionem Benedicat », « que le Christ bénisse la demeure ».
Le 6 janvier, soit 12 jours après Noël, devient ainsi la toute première fête sacrée du calendrier liturgique. Dans les pays où l’Épiphanie n’est pas un jour férié, elle peut se fêter le deuxième dimanche après Noël, c’est-à-dire le premier dimanche qui suit le 1er janvier. En France, c’est le cas depuis 1802, règle qui a été instaurée par un décret du cardinal Caprara, légat du pape Pie VII.

Diverses coutumes sont observées à cette occasion.

En France, depuis le XIVe siècle, on mange la galette des Rois à l’occasion de cette fête. La tradition veut que l’on partage la galette en autant de parts que de convives, plus une. Cette dernière, appelée « part du Pauvre », est destinée au premier pauvre qui se présenterait à la porte.

Le couronnement a eu lieu...
Le couronnement a eu lieu...
Une petite chanson ?
Une petite chanson ?
La future reine au premier plan
La future reine au premier plan
Bon anniversaire Maxime
Bon anniversaire Maxime

L'actualité du village

Réhabilitation de logement ancien

Cérémonie de commémoration du 8 mai

Agenda

13 MAI 2018

La Boule Fidésienne
Challenge de la Municipalité


9 ET 10 JUIN 2018

Les Enfants des Étangs
5e Fête des Étangs


Toutes les dates

Contacter la Mairie

04 77 27 81 22 / fax 04 77 27 83 68   mstefoy@wanadoo.fr

tous les matins de 8h30 à 12h sauf le mercredi. jeudi a-m de 14h à 16h